Accueil Cinéma Netflix : Désabonnements Après La Polémique Du Film «Mignonnes »

Netflix : Désabonnements Après La Polémique Du Film «Mignonnes »

par admin

 Netflix : une vague massive de désabonnements en septembre

Eventuellement, la diffusion de Mignonnes, coûte vraiment cher à Netflix. Mignonnes, un film de Maïmouna Doucouré, avait déclenché une polémique à cause de sa manière de sexualiser les jeunes filles. La plateforme a conséquemment fait face à une immense vague de désabonnements en septembre dernier. En effet, selon le cabinet Antenna, Le géant américain  a perdu cinq fois plus de fidèles au cours des deux premières semaines du mois de septembre que pendant tout le mois d’août.

Quant au bilan dressé par le cabinet d’étude YipitData, il est pire encore. Certes, il ne nous donne pas le chiffre exact du nombre de désabonnements, mais comme la société de data souligne, par le biais du magazine Variety, que le taux de désabonnements à Netflix était huit fois plus élevé en moyenne qu’en août, deux jours après le pic de la polémique sur Twitter.

Hashtag viral, pétition, violation des lois fédérales…

Le film français, Mignonnes, qui raconte le passage à l’âge adulte d’un groupe d’adolescentes, avait décidément déchaîné les passions sur les réseaux sociaux aux États-Unis. En effet, sur Twitter, le hashtag #CancelNetflix était devenu le sujet le plus tendance sur une courte période; ainsi qu’une pétition Change.org qui avait aussi recueilli des centaines de milliers de signatures.

De plus, la polémique avait également pris une tournure politique: des élus du Congrès avaient imposé à Netflix de retirer le film de son catalogue et enjoint aux autorités d’enquêter sur une éventuelle violation des lois fédérales concernant la production et la distribution de pédopornographie.

Netflix dédramatise

Pour sa part, Netflix n’entend pas dramatiser cette chute des abonnements, lors de son bilan trimestriel. Ainsi, le directeur financier de la plateforme, Spence Neumann, n’a pas réagi aux deux études ni évoqué le film. Au lieu de quoi, il s’est seulement contenté d’annoncer aux investisseurs que l’entreprise était « assez proche » d’atteindre son objectif de 195 millions de membres dans le monde, rapporte Forbes.

Toutefois, Netflix n’a connu qu’une hausse de 2,2 millions d’abonnés durant ce dernier trimestre qui s’est terminé le 30 septembre : à titre de comparaison, les deux premiers trimestres s’étaient clos avec 16 et 10 millions d’abonnés supplémentaires.

Articles Liés

Laisser un Commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts. Accepter Lire Plus