Accueil News Pape François-Message de Noël et Bénédiction Urbi et Orbi

Pape François-Message de Noël et Bénédiction Urbi et Orbi

par admin

Le discours a été prononcé devant des milliers de fidèles sur la place Saint-Pierre de la Cité du Vatican. Le pape François a adressé, mercredi 25 décembre, son traditionnel message “urbi et orbi” (à la ville de Rome et au monde, en latin) à l’occasion de son septième Noël en tant que souverain pontife. Il a notamment dénoncé les agissements “des groupes extrémistes sur le continent africain, surtout au Burkina Faso, au Mali, au Niger et au Nigeria”.

Sur ce continent où règnent “violences, calamités naturelles ou urgences sanitaires”, le souverain pontife a en outre voulu exprimer son réconfort “à tous ceux qui sont persécutés à cause de leur foi religieuse, spécialement les missionnaires et les fidèles enlevés”.

Favoriser la justice et la réconciliation

L’Argentin Jorge Bergoglio a par ailleurs appelé la communauté internationale à “garantir la sécurité au Moyen-Orient, tout particulièrement en Syrie”. Un pays dont “le bien-aimé peuple ne voit pas encore la fin des hostilités”, a-t-il ajouté.

Dans ce traditionnel tour d’horizon des conflits mondiaux, François a également souligné que les habitants de Terre sainte “attendent des jours de paix, de sécurité”. Ce dernier a aussi évoqué “les tensions sociales” en Irak et la ,grave crise humanitaire au Yémen”, mais aussi “la crise actuelle” dont doit sortir le Liban pour redécouvrir “sa vocation d’être un messager de liberté et d’harmonieuse coexistence pour tous.

Regrettant que plusieurs nations du continent américain ,traversent une période d’agitations sociales et politiques, notamment le Venezuela, il a encouragé les efforts dans la région “pour favoriser la justice et la réconciliation” pour surmonter “les nombreuses formes de pauvreté qui offensent la dignité de toute personne.

Le pape, chef des 1,3 milliard de catholiques dans le monde, a déclaré espérer voir aboutir l’aspiration de l’Ukraine “à des solutions concrètes pour une paix durable”.

Le “urbi et orbi” revient deux fois par an, à Pâques et à Noël, les deux fêtes les plus importantes dans la religion catholique.

Lors de la précédente, le 21 avril dernier, le Pape avait exprimé sa “tristesse” après les attentats au Sri Lanka qui avaient fait plus de 250 morts et près de 500 blessés. Le souverain pontife avait également lancé un appel à ce que “les armes cessent d’ensanglanter la Libye”, où la guerre civile connaissait un regain d’intensité.

Articles Liés

Laisser un Commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts. Accepter Lire Plus