Accueil Santé & Beauté Vaccin Covid de Pfizer-11 Choses Que Vous Devez Savoir.

Vaccin Covid de Pfizer-11 Choses Que Vous Devez Savoir.

par dakarly

Vaccin Covid : Quel est le problème? Cela faisait-il partie de l’opération Warp Speed? Quand pouvez-vous en obtenir un?

Alors que les cas de coronavirus augmentent aux États-Unis et ailleurs, avec peu de soulagement en vue, le monde a eu de bonnes nouvelles lundi. Pfizer et son partenaire, la société allemande BioNTech, ont annoncé des résultats préliminaires suggérant que leur vaccin était efficace à plus de 90%.

La nouvelle – les premiers résultats de tout essai de vaccin à un stade avancé – a stimulé les marchés boursiers et les esprits alors que le public voyait une lueur d’espoir. Mais il convient de noter que les nouvelles sont encore préliminaires et que l’on ne sait pas encore grand-chose sur l’efficacité du vaccin.

Et une chose est restée claire: le vaccin ne viendra pas à temps pour sauver le monde des prochains mois, lorsque le virus prendra beaucoup plus de vies à moins que le public ne prenne des mesures de santé publique plus strictes.

Voici ce que nous savons et ne savons pas sur le vaccin.

1 – Qu’est-ce que ces scientifiques ont découvert?

En juillet, Pfizer et BioNTech ont lancé un essai clinique de stade avancé sur un vaccin contre le coronavirus. La moitié des personnes ont reçu le vaccin, tandis que l’autre moitié a reçu un placebo d’eau salée. Les entreprises ont ensuite attendu que les gens tombent malades pour déterminer si le vaccin offrait une protection.

Jusqu’à présent, 94 participants sur près de 44 000 sont tombés malades du Covid-19. Un comité d’experts indépendant a examiné combien de ces personnes avaient reçu le vaccin et combien avaient reçu le placebo. Cette première analyse suggère que le vaccin est efficace à plus de 90%.

Comme c’est la norme pour les essais cliniques, les données ont été «aveuglées», ce qui signifie que personne, à l’exception du conseil indépendant – pas les bénévoles, les médecins ou les dirigeants de l’entreprise – ne sait combien des 94 personnes atteintes par le virus ont reçu le vaccin ou le placebo. Compte tenu de l’estimation selon laquelle le vaccin est efficace à plus de 90%, nous pouvons cependant supposer que très peu de personnes vaccinées ont contracté le Covid-19.

2 – Vaccin Covid de Pfizer: Est-ce un bon résultat?

Il l’est. La Food and Drug Administration avait fixé une barre d’efficacité de 50% pour les fabricants de vaccins qui souhaitaient soumettre leurs candidats à une autorisation d’urgence. Si les résultats préliminaires de Pfizer et BioNTech le confirment – et reflètent fidèlement la manière dont le vaccin fonctionnera dans le monde réel – alors il est bien plus protecteur que cela.

Pour avoir une idée de la qualité de ces résultats, il convient d’envisager des vaccins homologués que les gens reçoivent régulièrement. À l’extrémité inférieure, les vaccins antigrippaux sont au mieux efficaces de 40 à 60%, car le virus grippal continue d’évoluer vers de nouvelles formes année après année. En revanche, deux doses du vaccin contre la rougeole sont efficaces à 97%.

3 – Le vaccin Pfizer est-il sûr?

Jusqu’à présent, Pfizer et BioNTech n’ont signalé aucun problème d’innocuité sérieux de leur vaccin. Avant de lancer l’étude à grande échelle actuelle, les sociétés ont mené des essais cliniques plus petits à partir de mai, spécialement conçus pour détecter les signes d’alerte concernant la sécurité du vaccin. Ils ont essayé quatre versions de leur vaccin et ont sélectionné celle qui a produit le moins de cas d’effets secondaires légers et modérés, comme la fièvre et la fatigue.

Si leur vaccin reçoit une autorisation d’urgence de la F.D.A. et est distribué à des millions de personnes, les Centers for Disease Control et le F.D.A. les surveillera pour s’assurer qu’il n’y a aucune preuve de problèmes de sécurité encore plus rares.

Les participants à l’essai seront également suivis pendant deux ans.

4 – Qui recevra le nouveau vaccin en premier?

Le directeur général de Pfizer a déclaré qu’il pourrait avoir 30 à 40 millions de doses de vaccin avant la fin de l’année, suffisamment pour que 15 à 20 millions de personnes reçoivent une injection initiale et un rappel trois semaines plus tard.

Il n’a pas été décidé de déterminer exactement qui sera admissible aux doses initiales, mais les groupes qui sont plus à risque d’infection ou qui sont plus vulnérables au virus auront probablement la priorité. Cela pourrait inclure les travailleurs de la santé ainsi que les adultes plus âgés et ceux qui ont des facteurs de risque comme l’obésité ou le diabète.

Pfizer et BioNTech disent qu’ils pourraient augmenter jusqu’à 1,3 milliard de doses par an. C’est encore loin d’être suffisant pour satisfaire les besoins mondiaux en vaccins. Si d’autres vaccins s’avèrent également efficaces, les entreprises pourront également les fabriquer et contribuer à répondre à la demande.

5 – Quand le grand public pourra-t-il l’obtenir?

Pfizer a déclaré qu’il demanderait probablement une autorisation d’urgence dans la troisième semaine de novembre, après avoir recueilli les deux mois de données de sécurité que le F.D.A. a demandé aux fabricants de se soumettre. Ensuite, l’agence consultera un comité consultatif externe d’experts et il faudra peut-être des semaines pour examiner des données détaillées sur l’innocuité, l’efficacité et la capacité des entreprises à fabriquer des millions de doses en toute sécurité.

Le vaccin pourrait être autorisé pour certaines populations à haut risque avant la fin de l’année, mais cela ne se produira que si tout se passe comme prévu et s’il n’y a pas de retards imprévus.

6 – Que reste-t-il à faire pendant le procès?

Le procès se poursuivra jusqu’à ce qu’il atteigne 164 cas de Covid-19. À ce stade, l’étude sera terminée et les résultats analysés.

Bien que les résultats préliminaires offrent des preuves convaincantes de l’efficacité du vaccin, ils ne nous disent pas avec certitude à quel point il est efficace. Les essais cliniques ne sont tout simplement pas conçus pour cela. Ils peuvent uniquement permettre aux scientifiques de faire une estimation basée sur des statistiques – une estimation connue sous le nom d’efficacité. L’efficacité d’un vaccin ne peut être fermement déterminée qu’une fois que des millions de personnes l’ont reçu. Mais les experts disent que les données préliminaires indiquent que l’efficacité devrait être très élevée.

7 – Cela fonctionnera-t-il sur les personnes âgées?

Les nouveaux résultats ne nous disent pas non plus si les personnes âgées bénéficieront d’une forte protection contre le vaccin. L’essai clinique de Pfizer et BioNTech comprend des personnes de plus de 65 ans, il fournira donc éventuellement ces informations cruciales. Les premières études cliniques ont suggéré que les personnes âgées produisent une réponse immunitaire plus faible aux vaccins contre les coronavirus. Mais avec des preuves préliminaires aussi solides, il est possible qu’ils obtiennent toujours une forte protection contre un vaccin.

8 – Et les enfants?

Une autre question ouverte est de savoir si les enfants bénéficieront d’une protection contre le vaccin. L’essai mené par Pfizer et BioNTech était initialement ouvert aux personnes de 18 ans ou plus, mais en septembre, ils ont commencé à inclure des adolescents dès l’âge de 16 ans. Le mois dernier, ils ont lancé un nouvel essai sur des enfants dès l’âge de 12 ans et prévoient de se rapprocher des plus jeunes.

9 – Le vaccin Pfizer faisait-il partie de l’opération Warp Speed ​​du gouvernement?

Lundi, le vice-président Mike Pence a déclaré sur Twitter que la nouvelle était venue «grâce au partenariat public-privé noué» par M. Trump.

En juillet, Pfizer a conclu un accord de 1,95 milliard de dollars avec l’opération Warp Speed ​​du gouvernement, l’effort multi-agences visant à mettre rapidement un vaccin sur le marché, afin de livrer 100 millions de doses du vaccin. L’arrangement est un accord d’achat anticipé, ce qui signifie que l’entreprise ne sera pas payée tant qu’elle n’aura pas livré les vaccins. Pfizer n’a pas accepté de financement fédéral pour aider à développer ou fabriquer le vaccin, contrairement aux pionniers Moderna et AstraZeneca.

Pfizer s’est distancé de M. Trump et de l’opération Warp Speed. Dans une interview dimanche, Kathrin Jansen, vice-présidente senior et responsable de la recherche et du développement de vaccins chez Pfizer, a déclaré: «Nous n’avons jamais fait partie du Warp Speed», ajoutant: «nous n’avons jamais pris d’argent du gouvernement américain. , ou de n’importe qui. »

Lundi, une porte-parole de Pfizer a précisé que la société faisait partie de l’opération Warp Speed ​​en tant que fournisseur d’un vaccin potentiel contre le coronavirus.

S’il est vrai que Pfizer et BioNTech avaient travaillé sur un vaccin toute l’année avant que les entreprises ne concluent leur accord avec le gouvernement américain en juillet, un accord de 1,95 milliard de dollars est néanmoins une incitation importante à continuer. En fait, les organisations internationales de santé utilisent depuis longtemps ces garanties du marché pour encourager les fabricants à but lucratif à fournir des vaccins aux pays en développement.

10 – Que signifie cette nouvelle pour les autres vaccins de la course?

Il y a 10 autres vaccins actuellement en phase d’essais tardifs à travers le monde. Le fait que Pfizer et BioNTech aient obtenu des résultats encourageants rend les experts optimistes sur l’ensemble du domaine.

«Cela nous donne plus d’espoir que d’autres vaccins seront également efficaces», a déclaré Akiko Iwasaki de l’Université de Yale.

Pfizer et BioNTech testent un vaccin qui utilise une molécule génétique appelée ARN pour amener nos propres cellules à fabriquer une protéine virale. Notre système immunitaire rencontre la protéine et fabrique des anticorps et des cellules immunitaires capables de reconnaître rapidement la protéine et de déclencher une attaque rapide. Moderna est en phase d’essais avancés avec son propre vaccin à ARN, et des essais cliniques précoces sur d’autres vaccins à ARN sont en cours en Chine, en Angleterre, en Inde, à Singapour, en Corée du Sud et en Thaïlande.

Mais les nouvelles de Pfizer et BioNTech pourraient également être encourageantes pour d’autres développeurs de vaccins. Le vaccin Pfizer et BioNTech amène notre corps à fabriquer une protéine virale appelée pointe. Un certain nombre d’autres vaccins délivrent la protéine de pointe dans le corps, ou juste un fragment de celle-ci, qui incite le système immunitaire à la reconnaître. D’autres vaccins encore sont basés sur d’autres virus, qui délivrent sans danger un gène pour la protéine de pointe dans les cellules. Si la protéine de pointe induit une forte protection contre le coronavirus, alors tous ces vaccins pourraient également donner des résultats encourageants dans les mois à venir.

Le succès généralisé des vaccins contre les coronavirus serait un énorme avantage pour la santé du monde, car Pfizer et BioNTech ne peuvent à eux seuls répondre à la demande totale.

11 – Pouvons-nous arrêter de porter des masques maintenant?

Merci de ne pas le faire. Le coronavirus fait rage dans tout le pays et les experts en santé publique ont déclaré que les Américains devaient se préparer à un hiver très difficile.

Même si un vaccin est autorisé dans quelques mois, il ne sera initialement disponible que pour une partie du public américain. La plupart des responsables de la santé pensent qu’un vaccin efficace ne sera disponible pour quiconque le souhaite avant l’année prochaine. Même dans ce cas, il n’y a toujours pas de données sur la question de savoir si un vaccin arrêtera la propagation asymptomatique du virus ou dans quelle mesure il empêchera les gens de développer un Covid-19 grave.

La plupart des experts affirment que même lorsqu’un vaccin est largement disponible, des mesures supplémentaires telles que des masques seront encore nécessaires jusqu’à ce que la menace pour la santé publique se soit atténuée.

«Cela ne remplacera pas les mesures d’hygiène – ce sera un complément aux mesures d’hygiène», a déclaré le Dr Paul Offit, professeur à l’Université de Pennsylvanie et membre du comité consultatif sur les vaccins du F.D.A. «Vous devez aux autres de vous assurer de porter un masque.»

Articles Liés

Laisser un Commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant de réaliser des statistiques de visites et d’analyser votre navigation afin de personnaliser votre parcours et de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d’intérêts. Accepter Lire Plus